Top menu

8 bonnes raisons de ne plus jamais aller au FIJ – Festival International des Jeux – de Cannes !

Le temps d’un week-end, la Croisette se voit peuplée de centaines de milliers de jeunes et de moins jeunes…et ce n’est pas pour la Palme d’or et les stars du cinoche ! Mais en quel honneur donc ? Le Festival International des Jeux (FIJ) bien sûr ! Hé oui, THE rendez-vous annuel des inconditionnels du jeu…mais pas que.  Nous, on pense que ce n’est pas pour tout le monde. On a même identifié 8 signes qui vous rassureront dans la confortable idée qu’il ne faut jamais aller au Festival des Jeux de Cannes.

1. Vous détestez jouer !FIJ2016_Jeux

Que ce soit les gros jeux de société, les jeux familiaux, les jeux d’ambiance, les jeux vidéo, rien ne vous plait et tout vous ennuie. Même dans les événements où il y en a pour tous les goûts, vous préférez rester à l’abri de toute compulsion ludique. Dans ce cas c’est sûr, vous n’aimeriez pas le FIJ de Cannes car oui, le jeu est au centre de l’événement. Le jeu sous toutes ses formes. Et il y en a des milliers.

 

FIJ2016_Courseteleguidee2. Vous évitez toute nouvelle expérience !

La routine, c’est votre dada. Rien ne vous fera changer votre programme du week-end. Pas même les dernières nouveautés que les éditeurs de jeux vous ont concoctées tout spécialement pour le Festival.  Ne parlons pas des activités exclusives proposées par les exposants. Par exemple, une course de voitures téléguidées qui se joue avec des volants grandeur nature, des expériences de réalité virtuelle comme faire un tour de grand huit. Mais non, toutes ces expériences, c’est trop riche en émotions.

 

 

 

3. Rire, partager, échanger c’est trop fatiguant !IMG_2264

Votre truc à vous, c’est les journées canapé-télé-lit. Alors voir des milliers de joueurs s’esclaffer ensemble en jouant à toute sorte de pépites ludiques, cela ne va certainement pas vous plaire. Pire encore, passez de bons moments avec vos amis ou votre famille, cela risque de créer un précédent dangereux pour vos prochains week-end.

4. La créativité vous angoisse !

Créer, imaginer, rêver, mais pourquoi ?! Vous ne comprenez définitivement pas tous ces gens qui aiment se laisser transporter d’un monde à l’autre, d’une idée à l’autre. Soit, les goûts et les couleurs ne se discutent pas…mais attention car le FIJ est un grand cocktail de créativité pour petits et grands.

5. Rencontre des stars en vrai.

Bon, de temps en temps, vous vous laissez aller à jouer. Mais c’est strictement exceptionnel. Alors rencontrer les auteurs à l’origine de ce qui anime sporadiquement vos après-midi ou soirées ne vous intéresse pas du tout. Vous ne serez donc pas déçu de ne pas aller au FIJ de Cannes car toute l’industrie du jeu française (et d’ailleurs) se retrouve là-bas…et notamment les auteurs et illustrateurs de vos jeux préférés.

6. Vous savez que les activités gratuites, c’est nul.

Tante Berthe l’a toujours dit : « Si c’est gratuit, c’est qu’il y a un vice caché ». Ben pour le coup, le FIJ, c’est gratuit pour les visiteurs. Oui, vous avez bien lu, rien à débourser pour jouer !

7. Les week-end dans le sud de la France, c’est démodé.FIJ2016_croisette

Oui, cela ne sera une surprise pour personne, la Croisette, Cannes, la méditerranée, c’est une destination très triste. C’est la mort dans l’âme que des milliers de joueurs se rendent à Cannes chaque année et quand le festival ferme ses portes chaque fin de journée, chacun se demande que faire dans cette région méditerranéenne dont le reste du pays jalouse la météo, l’accent chantant et la croisette illuminée. Ne parlons pas des « Off »  :-)

 

8. Vous ne voulez pas (re)découvrir Weelingua et ses Winifutés !FIJ2016_Weelingua

Vous avez entendu parler de cette maison d’édition qui s’appelle Weelingua et qui a conçu cette bande de geckos dénommés Les WiniFutés. Vous savez déjà qu’ils viennent de Belgique et que cette année il se lance en France avec leurs jeux sympas pour passer de super moments en familles. Mais comme c’est nouveau, qu’il s’agit de jeux, que c’est pour passer des bons moments de rire, de partage et d’échange en famille, c’est sûr, cela ne vous fera pas changer d’avis :-)

 

Enfin bref, vous l’aurez compris, le Festival International des Jeux de Cannes, c’est pour tout le monde ou presque. Des grands, des petits, venus entre ami(e)s ou en famille. Certains venaient avec une idée précise en tête. D’autres curieux passaient d’allées en allées en attendant que leur attention soit attrapée par une découverte savoureuse. Bien sûr, tout n’est pas parfait et il y a certainement des améliorations à apporter d’édition en édition…mais cette énergie et cet enthousiasme ludique est selon nous, vous l’aurez compris, à ne manquer sous aucun prétexte.

Et, j’allais oublier, il y a une autre bonne nouvelle: des événements ludiques, il y en a des tas, des grands et des plus intimistes, pour les joueurs et pour les familles et sans aucun doute certains sont près de chez vous. Oui, oui, il y aura donc plein d’autres bonnes occasions ludiques d’ici aux FIJ 2017 et c’est ça la force de la communauté ludique française :-)

Ludiquement votre

Elie

 

Laisser un commentaire