Top menu

Les cahiers de vacances, qu’est-ce qu’on en pense ?

La vraie question que tout parent se pose avant l’été : cahiers de vacances, ou pas cahiers de vacances ? Tout adulte bien pensant et moralisateur vous dira : « il faut acheter des cahiers de vacances à vos enfants, c’est bien pour entraîner les connaissances acquises durant l’année, et ça le prépare à la rentrée. Et puis, tout le monde en achète, c’est que ça doit être utile, non ? »

Mais est-ce vraiment le seul moyen de faire réviser les enfants pendant l’été ? Comme le dit Isabelle Maury, dans son article intitulé « Pour ou contre les cahiers de vacances », « Un enfant peut apprendre autrement que sur le mode scolaire ». Et c’est bien là ce que les WiniFutés veulent vous montrer !

Les cahiers de vacances ne servent qu’à revoir les acquis.

Cahiers de vacances...Source : article sur www.larepubliquedespyrenees.fr Titre de l'article : "éducation : les devoirs de vacances sont-ils utiles aux enfants ?"

Source : article sur www.larepubliquedespyrenees.fr
Titre de l’article : « éducation : les devoirs de vacances sont-ils utiles aux enfants ? »

En effet, ces carnets remplis d’exercices reviennent sur la matière normalement vue au cours de l’année scolaire de votre enfant. Ils passent rapidement en revue les différents domaines étudiés, mais sans rentrer dans les détails. Ces exercices ne révéleront que les problèmes les plus visibles, mais ne vous permettront pas de cibler les réelles difficultés de l’enfant ni de l’aider dans son apprentissage. Ces fascicules sont présentés de façon soi-disant ludique et amusante, mais n’ont pas plus d’intérêt qu’une feuille d’examen. Ils n’attiseront pas la curiosité de votre enfant pour la découverte, le développement de nouvelles compétences, l’envie de découvrir et d’apprendre.

Cela dit, ces cahiers ont quelques mérites : occuper votre enfant, exercer sa capacité de concentration et son habileté à lire des énoncés.

N’allez pas croire pour autant que c’est votre seul moyen de faire réviser les enfants pendant les vacances. Pour cela, les WiniFutés sont là, et auront quelques idées d’activités à vous suggérer prochainement. :)

Les vacances doivent rester un moment de détente.

Pour le bien-être de vos enfants (et le vôtre aussi), gardez à l’esprit que les vacances constituent le seul moment de l’année où l’on peut oublier les « je dois ». Votre enfant a autant besoin que vous de ces moments pour expérimenter la vie, le jeu, l’amusement, loin des contraintes éreintantes de notre société. Ces moments, ces bulles d’air, l’aideront à reprendre l’école avec plus de motivation, en étant détendu et confiant. Pas d’inquiétudes à avoir, pas de pression !

Un livre pour cuisiner avec ses enfants pendant les vacances !

Cuisine à quatre mains — parents et enfants : à chacun sa mission

Dans les moments de détente, nous pouvons aussi apprendre à nos enfants des choses qui, pour nous, tombent sous le sens. Nous oublions souvent ce que c’est que d’ignorer le b.a.-ba de la vie. La pâtisserie, par exemple, revient souvent dans les suggestions des parents ou professeurs, comme moyen d’apprendre en se faisant plaisir. À l’âge adulte, on ne s’étonne plus de savoir quelle quantité de farine prendre si l’on veut faire des crêpes pour cinq personnes, et pas quatre comme c’est indiqué dans la recette. Pour être un bon pâtissier, il faut faire preuve de précision, suivre les recettes à la lettre, et ne surtout pas se tromper dans les quantités ! Il existe d’ailleurs des livres de cuisine familiaux très bien réalisés, comme « la cuisine à quatre mains — parents et enfants : à chacun sa mission ».

La cuisine, ce n’est pas votre tasse de thé ? Qu’à cela ne tienne ! Partagez pendant vos vacances votre plus grande passion avec vos enfants ! De cette manière, vous leur insufflerez le désir de trouver une activité qui les passionne autant. Car l’on ne fait jamais aussi bien quelque chose que ce que l’on fait avec passion.

Ne dévalorisez pas l’intérêt d’une sortie culturelle.

Les musées, c’est peut-être ennuyeux pour les enfants, et pour certains c’est parfois même un calvaire. Pourtant, regardez un peu autour de vous, et vous constaterez qu’il existe de nombreux endroits à voir avec eux, si vous êtes prêts à marcher un peu. L’architecture a beaucoup à nous raconter sur l’histoire. Si vous-mêmes n’y connaissez pas grand-chose, n’hésitez pas à faire des recherches avec votre enfant au retour de vos visites. Car n’oubliez pas : on peut continuer d’apprendre à tout âge.

En conclusion, chaque instant que vous passez avec votre enfant constitue une occasion de partager avec lui votre connaissance et votre passion. Apprenez-lui à être curieux et ouvert d’esprit, nourrissez son envie de découvertes, et laissez lui expérimenter les petits bonheurs de la vie. Votre enfant n’en sera que plus épanoui, et vous aussi ! Et si vos enfants oublient les cahiers de vacances sur le bureau avant de partir, personne ne pourra leur en vouloir.

Ludiquement vôtre,

Laure-Anne

oublier, retenir, apprendre

Dis-le-moi et j’oublierai ; enseigne-le-moi et je m’en souviendrai ; implique-moi et j’apprendrai.
-Benjamin Franklin-

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire